L'intervention en cirque social en déficience physique en vedette au Japon

Frédéric Loiselle, ergothérapeute au programme TéVA (transition école vie active) du continuum en déficience physique et membre clinicien/intervenant du Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation (CRIR), a été invité au Japon pour partager son expertise en matière de cirque social en intervention clinique. C'est l'organisme Slow Label qui l'a convié à participer à l'événement "Slow movement - Showcase and forum vol. 2", grâce aux fonds olympiques et para olympiques des jeux de 2020 de Tokyo et soutenu par la Délégation du Québec au Japon et par le CRIR.

Cet organisme veut laisser le leg du cirque social au Japon après les jeux olympiques, pour favoriser l'intégration sociale des personnes vivant avec une déficience. Dans le cadre de sa visite, Frédéric Loiselle a animé deux ateliers, il a offert une conférence devant 300 auditeurs et il a participé à un panel d'experts. Sa tournée d'hôpitaux, de centres de réadaptation et d'organismes communautaire lui a permis d'établir des liens avec de futurs collaborateurs potentiels.

Rappelons que l'intervention de cirque social en déficience physique, dont Frédéric Loiselle est l'instigateur, est inspirée d'une approche proposée par le Cirque du Soleil. Cette pratique fait actuellement l'objet d'un plan de transfert de connaissances par l'Institut universitaire sur la réadaptation en déficience physique (IURDPM) visant à permettre son implantation au Québec et ailleurs dans le monde.

L'équipe de Frédéric Loiselle vient d'ailleurs obtenir deux subventions pour poursuivre ses travaux sur ce projet :

  • Fondation Edith Strauss : pour réaliser une étude de portée et développer une trousse d’évaluation pour le cirque social
  • Fondation REA : pour créer les outils de transfert qui permettront à d’autres organisations du Québec et d’ailleurs d’implanter le cirque social en réadaptation

Site Internet de l'événement : http://www.slowlabel.info/report/