Institut universitaire Jeunes en difficulté

 

Une programmation scientifique ancrée dans le milieu de pratique qui permet de comprendre, d’agir, d’évaluer et de rendre la connaissance utile pour tous. 

Aperçu

La désignation d’institut universitaire a été accordée en 1996.

DIRECTION SCIENTIFIQUE

  • Denis Lafortune, Ph. D., professeur titulaire et directeur de l’École de criminologie de l’Université de Montréal (en haut)
  • Marie-Andrée Poirier, Ph. D., directrice scientifique adjointe, professeure agrégée à l’École de travail social de l’Université de Montréal (en bas)

 

PROGRAMMATION SCIENTIFIQUE

  • Axe I – Violence subie
  • Axe II – Violence agie
  • Axe III – Autonomisation et insertion socioprofessionnelle
  • Axe IV – Application des connaissances

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Projet phare

Système d’information sur les conditions et les effets de l’intervention auprès des jeunes en difficulté

Ce projet, en phase de démarrage, est réalisé en collaboration avec la Direction de la qualité, évaluation, performance et éthique et la Direction du programme jeunesse. Il vise notamment la collecte d’information quantitative, la création de bases de données et l’élaboration d’indicateurs portant sur des thématiques associées à la clientèle et aux interventions jeunesse. Ce système permettrait la compilation d’indicateurs et la réalisation d’analyses visant à mieux documenter les contextes ainsi que les effets des interventions faites auprès des jeunes en difficulté, afin notamment de conseiller les directions dans l’alignement des programmes. Pour l’instant, des projets pilotes portent sur la performance clinique des interventions en négligence, sur le thème des fugues des adolescents hébergés en protection de la jeunesse, ainsi que sur les parcours de services des jeunes contrevenants. 

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Projet de recherche en cours

La santé mentale des jeunes suivis par les services de protection de la jeunesse et leur utilisation des services en santé mentale

Ce projet de recherche s’inscrit au sein d’un réseau de recherche pancanadien « ACCESS Esprits ouverts » financé par les IRSC et la Fondation Graham Boeckh. ACCESS Esprits ouverts développe, met à l’essai et évalue un nouveau modèle de soins en santé mentale fondé sur les données probantes, dans différents sites à travers le Canada. Son objectif est d’offrir aux jeunes de 11 à 25 ans un accès plus rapide à des services spécifiquement conçus pour eux et avec eux.

Le projet vise tout d’abord à mieux comprendre la situation des jeunes suivis par les services de protection de la jeunesse aux plans de leur santé mentale et de leur accès aux services à ce sujet. La trajectoire de service sera documentée de façon rétrospective puis à chaque année jusqu’en 2020. « Les jeunes suivis par les services de protection de la jeunesse présentent un plus haut taux de problèmes de santé mentale que le reste de la population. Ont-ils accès aux services et quel est le délai et le cheminement entre l’apparition des premiers symptomes et le diagnostic? », explique la chercheuse Lise Laporte, Ph. D., chercheuse d’établissement.

Le projet de recherche permettra de documenter l’impact du projet ACCESS sur l’identification précoce de difficultés en santé mentale, ainsi que sur l’accès rapide et approprié aux soins en santé mentale des jeunes et de comparer leur situation à celle de jeunes qui ne vivent pas sur les territoires d’ACCESS.

Pour plus d'information : http://accessopenminds.ca/fr/

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Enseignement

RECHERCHE

  • 215 étudiants ont profité d’un stage de recherche à l’IUJD, dont 122 de 3e cycle universitaire.

CLINIQUE 

  •  269 étudiants dans le Programme jeunesse et à la Direction protection de la jeunesse, dont 59 en travail social et 57 en psychoéducation.

ENSEIGNEMENT MÉDICAL

  •  12 étudiants ont bénéficié de l’enseignement médical dans le Programme jeunesse et à la Direction protection de la jeunesse, dont 8 en médecine et 4 en médecine dentaire.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Innover en enseignement

Aller au tribunal, ça s’apprend!

Les professionnels œuvrant en Centre jeunesse doivent intervenir en position d’autorité dans des situations complexes impliquant parfois, pour certains, de se présenter devant le tribunal pour défendre un dossier. Afin de mieux préparer les étudiants à l’ensemble des aspects du métier incluant la visite au tribunal, l’équipe d’enseignement a mis sur pied une formation pratique et originale.

Tout au long de la formation qui dure de 3 à 5 jours, les étudiants se familiarisent avec les enjeux de l’intervention par l’analyse d’un dossier fictif au cours d’ateliers pratiques. Les étudiants du secteur psychosocial terminent leur formation par une activité de 3 heures dans une salle d’audience de la Chambre de la jeunesse à Montréal. Un juge est sur place, entouré d’avocats du contentieux du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, et d’une travailleuse sociale qui présente son dossier. Il s’agit de vrais professionnels en poste, qui offrent leur temps pour la formation de la relève. Les rôles des parents sont assumés par d’autres collègues.

« Les échanges sont scriptés, bien entendu. Nous faisons des pauses, des ‘‘arrêts sur scène’’, pour commenter et pour interagir avec les étudiants dans la salle, mais le décorum et les formalités sont respectés à la lettre. Ça rassure les étudiants de voir comment ça fonctionne, de comprendre leur futur rôle dans cette mécanique très normée. Cette activité est très appréciée de la centaine d’étudiants qui y prennent part chaque année », explique Denis Levert, APPR dans l’équipe Enseignement et stages de la Direction de l’enseignement universitaire et de la recherche.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Animation de la vie scientifique

Midi conférences

Conférences offertes par les chercheurs, les professionnels (APPR), les stagiaires postdoctoraux ou les étudiants des cycles supérieurs de l’IUJD et, pour certaines, de l’extérieur, offrant des occasions d’échanges autour de préoccupations de recherche.

  • Où? Bureau sud (1001, boul. de Maisonneuve Est)
  • Pour qui? Chercheurs, étudiants, cliniciens et gestionnaires
  • Quand? Un mardi midi par mois, de septembre à juin

Conférences d’hiver

Conférences d’une demi-journée où des experts présentent en profondeur des thèmes d’intérêt pratique pour les cliniciens.

  • Où? Auditorium du Mont-Saint-Antoine (8147, rue Sherbrooke Est)
  • Pour qui? Chercheurs, étudiants, cliniciens et gestionnaires
  • Quand? Décembre, janvier, février

Pour plus de détails, visitez : http://www.centrejeunessedemontreal.qc.ca/recherche/

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Ressources documentaires

La bibliothèque Jeunes en difficulté offre des services de référence, de soutien conseil, d’animation de la lecture auprès des jeunes, d’information sur le droit d’auteur, de formation et de veille documentaire. Par sa base de données, elle assure l’accès à plus de 33 000 documents spécialisés sur la jeunesse en difficulté.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour plus d'information